prec Radiola/Philips 50 IC 361 FM suiv
 

img

 

Appareil : Poste à transistors et circuit intégré
Marque : Radiola / Philips
Modèle : RA 50 IC 361 FM / PHILIPS 50 IC 361
Dates : 1974
Gammes d'onde : GO, PO, 2 x OC de 2,4 à 21MHz, MF de 87,5 à 104MHz, 3 stations préréglables en MF.
Entrées : magnétophone (auxiliaire)
Sorties : magnétophone, Casque.
Accords : grave, aigu.
Haut-parleurs : elliptique 17,5 x 13 cm.
Antenne : cadre intégrée, téléscopique.
Alimentation : pile / secteur.
Divers : Accord fin en AM, indicateur d'accord.

Il ne s'agit pas d'un mauvais poste mais disons qu'il est quand même assez moyen. Pourtant, ses caractéristiques fonctionnelles sont alléchantes avec ses 5 gammes d'ondes, ses trois stations pré-réglables, son accord fin, son large afficheur, son alimentation pile / secteur, etc. Mais le son est assez moyen en FM, avec une saturation dans les graves quasi immédiate même à faible volume. Malgré ce que l'on peut lire sur d'autres sites sur la prétendue qualité de reproduction sonore, je persiste dans mon appréciation et j'ai pu constater le même défaut sur les deux modèles que j'ai acquis. A la décharge de ces postes, ils ont été conçus à une époque où la musique ne faisait pas "boum boum" en permanence. De fait, sur des musiques moins agressives, la saturation est moins perceptible.

L'étiquette sous le poste indique RA361T mais ce n'est pas un RA361T. D'après le site Doctsf, il s'agit d'un RA 361 FM ou RA 50 IC 361 FM fabriqué en Allemagne. Le même existe chez Philips sous la référence 50 IC 361.

Attention, la photo ci-dessus ne correspond pas tout à fait au modèle original. J'ai été obligé de changer le vu-mètre d'accord (voir plus loin la photo de l'appareil démonté pour avoir une idée du vu-mètre d'origine).

J'ai acheté ce poste Radiola sur le site LeBonCoin. L'état général était assez moyen. En particulier les décorations en aluminimum étaient abimées. Ensuite, la carcasse du poste, en matière plastique, était légèrement déformée par endroit. Enfin, les parties métalliques du compartiment de pile avaient connues la rouille ainsi que certaines vis assurant l'assemblage du boitier. J'ai donc du procéder à une restauration partielle ce qui m'a obligé à le démonter. Ca tombait bien, il y avait quelques bricoles à réparer (composants dessoudés). Je rassure les habitués du site, de toute façon, je l'aurai démonté même s'il avait été en parfait état...

Fonctionnellement, le poste dispose de réglages des graves et aigus (je conseille de mettre les graves au minimum, sinon, le haut parleur sature très vite). Le bouton de volume permet la mise en route du poste. Deux boutons d'accords permettent de régler, soit les stations en modulation d'amplitude, soit celles en modulation de fréquence. 3 boutons marqués FM1 à FM3 et situés sur le coté droit permettent de pré-régler 3 stations en modulation de fréquence. Le quatrième bouton situé en haut à droite permet de réaliser un accord fin des stations en modulation d'amplitude.

Sur le dessus, on trouve un clavier de bonne facture. Il permet de sélectionner les bandes ainsi que les stations pré-réglées. Les autres boutons servent respectivement à sélectionner l'entrée magnétophone, à désactiver le contrôle automatique des fréquences (AFC) et à vérifier la tension des piles ainsi qu'à allumer l'éclairage du poste lorsqu'on l'utilise sur pile (sur secteur, l'éclairage est constamment allumé).

Puisqu'on en parle, l'alimentation se fait soit sur piles (6 grosses piles de 1,5 volts), soit sur secteur. La sélection est automatique : lorsqu'on branche le poste sur secteur, un contacteur situé dans la prise femelle déconnecte les piles. La consommation sur piles à écoute normale est de l'ordre de 100mA en FM. L'autonomie dans ce mode sera donc assez faible (quelques dizaines d'heures). L'alimentation secteur est de bonne facture avec un bon filtrage et une stabilisation.

A l'arrière, outre la prise secteur, on trouve la prise magnétophone et une prise casque.

Le démontage est simple : sur la face arrière, on trouve deux vis cachées derrière la poignée (lorsqu'elle est rabattue) et 3 vis situées dans le compartiment des piles. Une fois ces vis retirées et les boutons (clipsés) démontées, la face avant peut être enlevée. Le haut parleur peut être dévissé ce qui permet d'avoir un accès libre à la face avant pour le nettoyage.

Une fois la face avant démontée, 5 vis qui fixent le chassis intérieur sur la face arrière peuvent être dévissées afin d'avoir accès à l'électronique. Pour ma part, j'ai coupé les fils qui relient ce chassis aux piles et j'ai mis un connecteur pour faciliter les démontages ultérieurs.

Le chassis comporte toute l'électronique et la mécanique de commande. L'électronique est de très bonne facture. Le décodage AM/FM est fait par un circuit intégré ce qui justifie le "IC Radio" en façade. Le reste utilise des transistors, majoritairement au germanium pour ce que j'ai pu voir. En particulier, les transistors de puissance doivent être des AC188 et complémentaires. C'est toujours assez étonnant de voir ce mélange de technologie, entre CI silicium et transistors germanium hors d'âge !

Les principaux défaut de l'appareil sont un chassis assez fragile et une reproduction sonore de qualité moyenne.

A noter que malgré ces défauts, j'ai persévéré en achetant sur e-bay son petit frère de chez Philips (50 IC 361). Celui-ci était en bon état intérieur comme extérieur. Je n'ai eu qu'à le nettoyer. J'ai pu vérifier que comme pour le Radiola, le haut parleur sature très vite dans les graves, même à faible volume.

En testant ce haut-parleur en direct sur un ampli Hi-Fi avec comme source, la sortie magnétophone du poste, on constate une amélioration notable de la reproduction sonore (attention, ça reste quand même un petit haut-parleur elliptique).
J'ai alors décidé de substituer l'ampli d'origine par un petit ampli classe D à base de PAM8610, en vente sur e-bay pour environ 4€.

img

Les performances annoncées sont plutôt bonnes (2x10W en 12V, bande passante de 20Hz à 15kHz, distorsion harmonique de 0,1%). Le résultat est plutôt meilleurs qu'avec l'amplificateur d'origine sauf que..., une fois dans le poste, l'ampli rayonne énormément et empêche toute réception. La situation s'améliore un peu en blindant complètement l'ampli et en ajoutant une ferrite sur son alimentation mais pas suffisamment pour que je puisse définitivement adopter cette solution. Je suis donc revenu en arrière. Dommage...

 

img

 

img

 

img

 
prec sommaire suiv