Publicités

 

img

Dans les années 50-60, de nombreux magasins d'électronique proposaient leurs kits. Ici, il s'agit d'un amplificateur et préamplificateur stéréophonique à lampe proposé par ACER (un magasin parisien).

Plus tard, ACER a également proposé des amplificateurs à transistors comme le SIL225.

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

img

 

img

 

 

 

img

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

 

ESART : une marque française de légende dans le monde des tuners...

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 img

Publicité du distributeur ROBUR à Paris pour les matériels ESART. C'était déjà la fin... Et pourtant. Ici les modèles d'amplificateurs E100, E150, E200, E250, W80 et les Tuners S12C, S25C et le "Caisson".

Garantie 3 ans tout de même...

Cette publicité m'a été donnée par Yves Salmon

 

 

img

Publicité pout un enregistreur Ferrograph.

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

Publicité pour un enregistreur Westrex, modèle MK108.

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

Publicité pour des matériels Ortofon.

Rue d'Hauteville... J'ai connu un magasin qui s'appelait "LAG électronique" dans cette rue... Mais je crois que c'était au 10.

 

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

Publicité pour un amplificateur CV 24 S de Filson.

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 

 

img

Tiré de "la pratique de la stéréophonie" par P. Hemardinquer, éditions techniques professionnelles G. Dufour. Vers 1960.

 img

Contrôleur universel 470 de la société Cartex. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945. A noter que la société Cartex a changé de nom en 1945 et a commercialisé ses produits sous le nom de... Metrix.

img

Publicité pour le contrôleur 311. Dans les années 70, Centrad était encore une marque réputée dans le domiane des contrôleurs universels (avec Metrix). Mais les VOC étaient moins chers et c'est ce que j'ai acheté. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité pour DA et DUTILH. Un lampemètre de la marque est visible sur ce site. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité d'ungénérateur HF 100D de la marque LERES. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité pour un lampemètre MB. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité pour le Philoscope MS342 de Philips. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945. Photo d'un appareil proche restauré.

img

Publicité pour un contrôleur POLYTEST et un hétérodyne MASTER. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

 img

 Publicité pour des appareils de la marque SIMPLEX. Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

 img

 Publicité pour des appareils de mesure (fréquencemètre C3, oscillographe cathodique OSC3-7, modulateur de fréquence OM2) pour atelier de dépannage.

Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité pour le générateur HF A-43 et le voltmètre électronique C.43 de la société Supersonic.

Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

img

Publicité pour des appareils de la marque Biplex. Appareils conçus selon les recommandations de l'auteur himself !

Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

 

 img

img

Tiré de "l'art du dépannage et de la mise au point des postes T.S.F., Lucien Chrétien (ingénieur ESE/Supélec), 35ème édition, 1945.

L'ouvrage comporte de nombreuses publicités pour les formations. Voici un extrait de l'argumentaire de l'une d'entre-elles (Ecole Centrale de TSF, 12 rue de la Lune, Paris 11ème) :

"De toutes les découvertes modernes, y compris l'aviation, aucune n'a connu un développement aussi rapide que la T.S.F.
Née depuis quelques années à peine, elle est à l'heure actuelle, connue et utilisée par tous.

Elle contribue désormais pour une grande part à l'activité commerciale et industrielle, à l'expansion coloniale et mondiale de la France. De tous les points, des stations de T.S.F. s'élèvent : sur les côtes, à l'intérieur et dans les Colonies. De nombreux réseaux sont créés ou projetés et les câbles sous-marins qui, jusqu'à présent, reliaient les divers continents, trouvent dans la T.S.F. une rivale dangereuse.

Dans les bourgades les plus ignorées de l'Extrême-Orient, comme sur les mers les moins fréquentées, partout nous trouvons des postes récepteurs. La radiodiffusion est devenue pour chacun une source sans cesse renouvelée de documentation, de distraction et de joies individuelles ou collectives et constitue, à elle seule, une des branches les plus importantes de l'industrie Radioélectrique.

Le cinéma sonore et parlant a envahi toutes les salles de projections et sa technique s'apparente étroitement à celle de la T.S.F.. La téléphotographie (Bélinographie) est d'un usage courant à l'heure actuelle. La télévision et le Télécinéma sortent déjà du domaine du laboratoire.

Pas un navire, pas un avion ne prendront le départ sans le précieux appareil qui leur permettra à tout moment de garder le contact avec la terre ferme, de suivre leur route en toute certitude, d'éviter les tempêtes.

La plupart des Ministères et Grandes Organisations d'Etat possèdent un puissant réseau permettant une liaison constante et rapide entre l'administration centrale et les services de province.

Des Ateliers, des Laboratoires sont édifiés dans toues les villes. On y construit des postes, on les perfectionne et chaque jour de nouveaux modèles sont créés.

La simple énumération des multiples services que rend, à l'heure actuelle la T.S.F. et l'exposé de ses innombrables applications suffisent à faire augurer son extension considérable dans un proche avenir.

Elle exige d'ores et déjà un personnel et des cadres importants dont l'effectif croit de jour en jour. Les carrières de la T.S.F. sont dès maintenant accessibles à tous ceux que séduit la perspective d'un travail captivant et nouveau, autant que scientifique et rémunérateur.

Qu'ils soient curieux et avides d'entreprendre de belles carrières dans toutes les parties du monde, qu'ils rêvent de situations industrielles ou commerciales, qu'ils préfèrent un emploi sédentaire dans l'exploitation (trafic des radiotélégrammes), les jeunes gens peuvent trouver dans la T.S.F. une situation qui répondent à leurs gouts, situation fertile en occasions de faire preuve d'initiative et d'audace, d'intelligence et de volonté.

CONCLUSION

De vastes et intéressantes situations sont offertes aux jeunes gens qui se consacrent à l'étude de la T.S.F.

Les découvertes relatives à cette science jaillissent chaque jour et se généralisent. Les débouchés offerts naissent à leur tour nombreux et il n'est pas risqué de prétendre que les applications neuves de la T.S.F. réservent pour demain des emplois innombrables et recherchés.

Il est incontestable que l'Industrie, la Marine Marchande, les P.T.T., les Ministères, les Services de la Navigation Aérienne (opérateurs d'avion et d'aéroport), les stations de trafic métropolitaine et coloniales, l'Armée, l'Aviation et la Marine de Guerre ont un besoin toujours croissant de personnels spécialisés.

NOTRE DEVOIR EST DE RECOMMANDER A TOUS CEUX QUE LA T.S.F. INTERESSE, A CEUX QUI ONT SU DISCERNER EN ELLE UN AVENIR FECOND, DE SE METTRE SANS TARDER A L'ETUDE, AFIN DE PRENDRE RANG POUR CET AVENIR" 

 

 

img