prec Triumph CR108 suiv

img

Appareil : Radio réveil électromécanique et poste à transistors
Date : années 70
Marque : Triumph (entre-autres)
Type : CR108
Gammes d'ondes : GO, PO, FM
Réglages : Musique / Sonnerie, marche / Arrêt / Auto, Volume, stations

Le poste présenté ici est un Triumph acheté sur e-bay ou LeBonCoin, parce qu'au risque de me répéter, j'ai une affection particulière pour ces radios-réveil à affichage numérique électromécanique.

Pour la marque, je pense qu'il ne faut pas y faire trop attention. Ce poste a été vendu sous des dénominations diverses (une autre dénomination est "Concord 381", "Metro 381", "High Point", "Belson"... Voir photos ci-dessous provenant d'annonces e-bay, Leboncoin...). Je pense que le point commun est qu'il est fabriqué à Saint-Gapour dans le Massif Central ou peut-être, à Singapour en Asie. La qualité de construction est très bas de gamme, à part l'horloge qui provient probablement du japon.

img img
img img

Si vous envisagez d'acheter un tel poste, n'y mettez pas une fortune : 10 à 15€ maximum.

Fonctionnellement, il dispose d'une radio PO/GO/FM actionnant un petit haut parleur situé sur la face arrière de l'appareil. Pour utiliser cette radio indépendamment de la fonction "réveil", les sélecteurs doivent être sur "Marche" et "Musique".

L'horloge à lamelles est éclairée par l'habituel petit néon orangé et affiche l'heure et les minutes. Un bouton permet de régler l'heure. Un autre permet de régler l'heure de l'alarme. Lorsque la fonction "réveil" est activée, à l'heure dite, le réveil met en marche la radio ou un horrible buzzer selon la position du sélecteur (Musique / Sonnerie).

Enfin, un petit bouton ("Repos") permet de s'endormir en musique avec arrêt automatique de la radio au bout d'un certain temps selon la position dudit bouton.

Pour le démontage, il y a deux vis à l'arrière qui permet de retirer le coffret de la face avant. On peut aussi accéder à une partie de l'électronique et retirant le support noir sous le boitier qui est juste clipsé, clips qui casseront comme de juste au premier démontage.

Le boitier du modèle que j'ai acheté était en très mauvais état et je pense que ça doit être souvent le cas : le plastique n'est pas de très bonne qualité. Je l'ai poncé et repeint à la bombe dans une couleur proche de celle d'origine.

Pour d'autres informations sur l'entretien de ce type de radio-réveil, voir ce que j'ai écris à propos du Sony TFMC650Wl.

Juillet 2009.

img

img

img

prec sommaire suiv