prec SONY TFM C650 WL suiv

img

Appareil : Radio-réveil électromécanique avec récepteur à transistors
Date : vers 1970
Marque : SONY
Modèle : TFM C650 WL - Sony Digimatic LiteTime Blacklight
Gammes d'ondes : GO, PO, MF
Correcteur : Graves - aigus
Réveil : mécanique, 24H, HH, MM, SS
Tensions secteur : 110V, 127V, 220V, 240V, 50Hz
Consommation : 9W max
Dimensions : L=33cm, l=18cm, h=11,5cm
Antenne cadre intégrée

J'ai depuis longtemps une affection particulière pour ces postes munis d'une horloge à affichage numérique avec lames métalliques. J'en ai eu plusieurs. Le premier était une mécanique d'horloge nue (sans boitier) acheté chez Cibot Radio dans les années 1970. Elle provenait d'un stock japonais et était vendue alors pour une somme modique : les LED étaient en train de pousser sur le coté ces mécaniques antédiluviennes...

Pour ma part, je trouve pas mal d'avantages à ce procédé : en premier lieu, la fiabilité. A part un nettoyage de temps en temps, il s'agit d'une mécanique sans souci. Ensuite la précision qui dépend du secteur et qui est remarquable. Je ne règle jamais celui que j'utilise sauf deux fois par an lors du changement d'horaire. Pour finir, le petit clic caractéristique des lames métalliques qui tombent à chaque changement de minute et le clic encore plus caractéristique au changement d'heure (deux lames qui tombent).

Le poste présenté ici est un Sony acheté sur e-bay en 2013. Il est proche des modèles USUK comme le TFM C620W ou le TFM C770W. En plus de ce qui est indiqué au début de cette fiche, les fonctionnalités sont les suivantes :

img      img

Lorsque j'ai acheté ce poste, le vendeur précisait qu'il était en bon état, qu'il fonctionnait et qu'il était livré dans son emballage d'origine. Lorsque je l'ai reçu, il était en excellent état extérieur, livré dans son emballage d'origine et il ne fonctionnait pas. Des bruits inquiétants se faisaient entendre à l'intérieur. Merci la Poste ! En l'ouvrant, je constatai que l'antenne ferrite était cassée (avec fils d'une des bobines arrachés) et je découvrai un peu plus tard que le tube de lumière noire avait aussi été arraché (fils coupés).

Ayant été obligé de le réparer, je vous donne quelques conseils, à la fois généraux (valables pour d'autres radio réveils de ce type) et spécifiques (valables pour ce radio réveil).

Entretien

Ces postes des années 1960-1970, même en bon état, ont besoin de temps en temps d'un petit nettoyage. Ce point est également valable pour la mécanique de l'horloge.

Sur ce poste, j'ai démonté intégralement le boîtier afin de lui faire subir un petit lifting. Un des problèmes avec les matières plastiques est qu'elles se dégradent dans le temps et que les teintes blanches ont tendance à jaunir. C'était le cas sur celui-là.

Le démontage peut être un peu pénible et parfois risqué : beaucoup de clips qui cassent. Sur ce poste, les coques sont vissées et clipsées. La qualité du plastique et plutôt au dessus de la moyenne car je n'ai cassé aucun clips, malgré, parfois, l'obligation de forcer.

Démontage des coques :

img

La coque supérieure est désormais libre et peut être nettoyée. Pour ma part, en plus d'un nettoyage classique, j'ai tenté d'atténuer le jaunissement qui était surtout présent au dessus de l'horloge (chaleur ?) en utilisant de l'eau de javel. Le résultat a été satisfaisant.

Démontage de l'électronique et de l'horloge :

img

img

A ce stade, vous pouvez retirer toute l'électronique et la mécanique et la coque inférieure peut alors être nettoyée.

img

Démontage et nettoyage de la face avant :

La face avant est en deux parties. Il vous faudra les désolidariser pour pouvoir nettoyer la vitre. Les deux parties sont clipsées. Commencer par déclipser la partie du bas. Ensuite, les deux faces pivotent et se désolidarisent. Vous pouvez alors les nettoyer. Note : vous remarquerez que les différentes coques comportent des sortes de feutrines disposées à différents endroits afin d'améliorer la jonction entre les coques et éviter les bruits de plastique. Vous pourrez éventuellement les changer. Il y a aussi de telles feutrines sur les clips inférieurs de la face avant. J'ai été obligé de les changer (je prends de la feutrine Vénilia adhésive pour ce genre d'opération).

Entretien de l'horloge :

Sur l'appareil que j'ai acheté, l'horloge ne démarrait pas. Souvent, c'est le cas lorsque l'appareil n'a pas fonctionné depuis pas mal de temps. Le moteur de l'horloge n'a que très peu de couple et la graisse qui a durci empêche sa rotation.

Dans ce cas, pas d'hésitation. Prenez un produit de dégraissage en bombe et aspergez la mécanique. Nettoyez avec un pinceau. Ensuite, relubrifiez. Pour ma part, j'ai utilisé un lubrifiant aux silicones en bombe et j'ai également mis un peu de graisse silicone sur les parties mécaniques les plus critiques. Après cette opération, l'horloge a fonctionné.

Cela ne se voit pas immédiatement mais les lames sur lesquelles les chiffres sont imprimés sont pleines de poussière. Nettoyez avec un produit légèrement dégraissant et un chiffon propre. Vous serez surpris de la quantité de crasse sur le chiffon. L'opération est un peu fastidieuse (60 minutes et 2x24 heures) mais en vaut la peine.

Une chose à ne pas faire : si vous devez graisser la mécanique de l'horloge, attention de ne pas mettre d'huile sur les lamelles (en particulier, si vous utilisez une huile ou un lubrifiant en bombe). Celles-ci deviendront collantes et ne tomberont plus correctement. Ca m'est arrivé avec un autre poste. Il a fallu que j'utilise un dégraissant et j'ai du ensuite nettoyer chaque lamelle une à une.

Il arrive que le moteur fasse du bruit. A chaque fois que j'ai eu ce phénomène, je m'en suis tiré en ré-enfonçant légèrement la cloche métallique se trouvant sur l'axe. Pour ce faire, j'utilise une douille de clé à pipe (4,5mm) que j'appuie sur la rondelle en laiton enfoncée à force sur l'axe. Un petit coup de marteau ou deux sur la douille et en général, ça suffit. Ne vous loupez pas sinon, vous risquez d'abimer la cloche !

Alimentation :

J'ai profité de l'occasion pour changer le condensateur chimique de filtrage sur la platine d'alimentation. La mesure du condensateur d'origine ne montrait pas de fatigue particulière. Je n'ai donc pas changé les autres qui sont difficilement accessibles.

A noter que si rien ne fonctionne, vérifiez quand même les trois fusibles qui se trouvent sur la platine d'alimentation. Leur accès n'est pas facile et ils ne sont visiblement pas fait pour être changés. Si un fusible à claqué, vous devrez effectuer une recherche de panne, chose que je n'ai pas eu à faire dans le cas présent.

Pensez également à mettre le sélecteur de tension sur 240V (d'origine, il devrait être sur 220V).

Réparation cadre ferrite :

Dans mon cas, j'ai été obligé de réparer le cadre en ferrite et le tube de lumière noire.

Pour le cadre en ferrite, je l'ai recollé avec de la cyanolite. J'ai ensuite ressoudé les deux fils arraché (toujours un peu galère avec ce type de fil). La réparation a fonctionné et je n'ai pas noté d'anomalie sur les gammes GO et PO.

Tube de lumière noire :

Le tube de lumière noire est soudé sur un circuit imprimé. 3 des 4 fils avaient été cassés pendant le transport. Si une telle mésaventure vous arrive, vérifiez si les fils sont cassés à ras de l'ampoule ou s'il reste suffisamment de fil pour ressouder une rallonge. J'étais dans le dernier cas. Il faut alors retirer les embouts en plastique aux extrémités de l'ampoule (sans aggraver la situation pour les fils de connexion). Les embouts sont collés au tube. Pour les décoller, utilisez un pistolet à air chaud pour ramollir la colle et tirez doucement sur les embouts en prenant soin de ne pas casser le tube.

Vous pouvez ensuite réparer et remettre les embouts en bourrant avec de la colle néoprène.

img

Remontage :

A part le cadre, je n'ai pas eu de réparation particulière à faire sur l'électronique. Profitez que tout est démonté pour nettoyer les contacts et les potentiomètres avec les produits en bombe habituels (W40, Kontact).

Vous remarquerez qu'il y a des mousses positionnées à quelques endroits stratégiques. Il vous faudra les changer (mousses très souples) car elles seront et état de décomposition.

Le remontage ne pose pas de problème particulier. J'ai ajouté quelques bandes de feutrine à certains endroits (en particulier, sous le transformateur).

Avril 2013

img

prec sommaire suiv