prec PHILIPS D8814 suiv

img

Appareil : Poste et lecteur de K7 à transistors
Marque : Philips
Modèle : D8814
Dates : 1981
Gammes d'onde : GO : 150kHz à 260Khz, PO : 520KHz à 1605KHz, OC : 5,95MHz à 15,45MHz, FM : 87,5MHz à 108MHz, FI AM : 468KHz, FI FM : 10,75MHz
Voies : mono ou stéréo en FM.
Magnétophone : fer, chrome, métal, dolby.
Entrées : Phono, ligne, terre.
Sorties : ligne, enceintes 4 ohms (4,5W à moins de 10% de distorsion), casque.
Accords : grave, aigu, mono, super-stéreo.
Haut-parleurs : intégrés. Bande passante de 100Hz à 10kHz
Antenne : cadre intégrée, deux antennes télescopique intégrée, une prise antenne FM extérieure.
Alimentation : pile / secteur /batterie extérieure.
Divers : Fréquencemètre, indicateur d'accord, éclairage, bouton d'accord fin, deux microphones intégrés, éclairage, compteur numérique pour le magnétophone, timer, horloge 12H/24H, etc.

Généralités

Ce poste est un monstre (mais il y a eu pire!). Il est compliqué mécaniquement, compliqué électroniquement, mais en contrepartie, il propose des fonctionnalités qui pour l'époque sont plutôt avancées.

Du point de vue de la réception il dispose de 4 gammes d'ondes :FM en stéréo, grandes ondes, petites ondes et ondes courtes. Il y a deux antennes télescopiques pour la FM et les ondes courtes, une antenne cadre pour le reste et une prise pour une antenne bretelle extérieure.

Il est équipé d'un lecteur de cassettes (K7) pouvant lire et enregistrer les bandes normales, au chrome et au fer. L'enregistrement peut se faire soit, à partir de la radio, soit, via les microphones intégrés, soit via les entrées lignes ou platine disque du poste.

Le son est délivré par deux haut-parleurs munis d'un cône d'aigus. Il faut d'ailleurs signaler une arnaque de la part de Philips qui trompe son monde en indiquant sur la façade 7" woofer et 2" tweeters, puis après 4 cone speakersystem. De ce fait, le poste est souvent présenté comme ayant 4 haut-parleurs : 2 boomers et deux tweeters. Il n'en est rien. Le poste ne dispose que de deux haut-parleurs munis chacun d'un cone d'aigu. Il a donc bien 4 cones mais ce ne sont pas des tweeters. On pourrait aussi parler des faux évents de bass-reflex en façade...

L'affichage est très complet :

Il possède de nombreuses possibilités de connexions entrantes et sortantes :

Concernant l'alimentation, celle-ci peut se faire par piles internes, batterie externe ou secteur (110V ou 220V). Je n'ose pas imaginer la durée de vie des piles si cette option d'alimentation est retenue.

A noter que si vous souhaiter conserver les réglages et l'horloge, il est nécessaire de mettre deux petites piles de 1,5V dans le logement prévu à cet effet.

Avis

Ce type de poste est compliqué, relativement fragile, lourd et difficile à réparer. A la différence d'un Grundig Satellit, ses fonctionnalités sont finalement assez banales pour un son de moins bonne qualité que le Grundig suscité (qui lui dispose réellement de 4 haut-parleurs !).

En 2016, vous pouvez vous laisser tenter si vous souhaitez avoir un tuner correct pour compléter un chaine HiFi. Par contre, ne comptez pas trop sur le lecteur de K7. Il y a deux engrenages qui finissent par se désagréger avec le temps. J'ai eu le problème (voir à la fin) et apparemment, je ne suis pas le seul. Ces pièces sont évidemment introuvables. Inutile d'imaginer les canibaliser sur un autre appareil (plusieurs appareils Philips ont été équipés de la même mécanique de magnétophone), le problème sera le même. Seule solution, refaire la pièce.

Si seule la partie radio vous intéresse, prenez plutôt un Grundig Satellit, ce sont de bien meilleurs postes !

Maintenance du poste

www.freeservicemanual.info [archive] proposait le manuel de service du poste. Pour autant, il est utile de donner quelques conseils si vous souhaitez le nettoyer ce qui impose un démontage complet.

Démontage du poste

Comptez environ 12 heures de travail pour un démontage et nettoyage complet. Peut-être moins en suivant les explications ci-dessous.

Pour commencer, retirez les caches des piles puis dévissez les 7 vis cruciformes (dont une se trouve dans le compartiment des piles) ainsi que les deux vis qui maintiennent le cache du sélecteur de tension.

Retirez le fond du poste. Le fond est relié au châssis par plusieurs fils :

A ce stade, le fond est désolidarisé du châssis.

Retirez les différents boutons (rotatifs et linéaires). Laissez les enjoliveurs des poussoirs du magnétophone. Ils seront plus simples à démonter plus tard.

Dévissez l'écrou de la prise Jack pour le casque.

Retirez toutes les nappes qui sont sur des connecteurs. Attention, seuls les connecteurs plats en périphérie des différentes platines sont amovibles. Les autres pavés noirs qui ressemblent à des connecteurs n'en sont pas. Ils sont soudés sur les platines.

Pour info, les deux haut-parleurs sont sur des connecteurs amovibles ce qui simplifie le démontage : on n'est pas obligé de trainer les haut-parleurs lorsqu'on démonte la platine auxquels ils sont raccordés.

Le poste comporte 3 platines principales et d'autres platines secondaires.

Les platines principales sont, lorsqu'on regarde le poste par l'arrière :

Au-dessus de ces platines se trouvent :

img
Intérieur en partie démonté

Commencez par démonter le bloc chromé pour y voir plus clair (3 vis). Vous voyez apparaitre en dessous les touches du magnétophone sur leur axes, le circuit imprimé du bargraph relié par 2 vis au châssis, une led verte (FM Stéréo) maintenue dans le châssis par une tige qui la coince en faisant ressort.

Démontez la platine centrale en dévissant 3 vis accessibles via des passages dans le circuit imprimé (3 trous d'environ 8mm de diamètre). Vous pourrez par la suite désolidariser le circuit imprimé de la mécanique, les deux étant reliés par 4 vis.

Le démontage de la platine centrale est indispensable pour pouvoir démonter la platine de gauche.

Dévissez les 2 vis de la platine qui comporte le compteur du magnétophone, l'horloge, les sélections des stations...

Dévissez les 2 vis de la platine qui comporte les commandes de volume, tonalité, etc. et sélection des fonctions.

Dévissez les 3 vis qui fixent la platine de gauche au châssis.

Dévissez la vis qui maintient la platine de droite au châssis. Vous pouvez également dévisser les 2 vis qui solidarisent cette platine ave celle qui comporte les prises (Jack, RCA...).

Vous pouvez désormais commencer à sortir l'ensemble des platines. Pour ma part, j'ai commencé par celle de droite, puis, celle de gauche et poussant légèrement la platine centrale et enfin, la platine centrale elle-même. Les platines qui se trouvent au-dessus de celles que vous avez commencé à sortir sont également à déposer.

A ce stade, vous avez presque toutes les platines sorties, reliées entre-elles par un fouilli de câbles ce qui ne facilite pas leur manipulation. Certains câbles passent en dessous du fréquencemètre, juste au-dessus des touches du magnétophone. Un cylindre en caoutchouc permet de les bloquer dans un passage de câble. Ce cylindre est juste enfoncé à force et collé. Retirez-le pour pouvoir dégager les câbles en question.

Retirez le ressort qui maintient la LED verte puis, sortez la LED.

Sortez les touches de commande du magnétophone. Je vous conseille de retirer l'axe en métal qui maintient ces touches. Pour ce faire, il faut écarter légèrement les deux supports en plastique. L'ensemble touches + axes peut alors être complètement retiré.

Vous pouvez désormais démonter facilement la platine du bargraph (2 vis).

Si je n'ai rien oublié dans mes explications, toutes les platines peuvent être sorties du châssis. Il ne reste plus que les 2 haut-parleurs et les deux microphones.

img
img
Intérieur démonté

Pour les microphones, il suffit de tirer sur le fil pour qu'ils sortent de leurs logements. Les fils eux-mêmes circulent sur un chemin de câble sur le châssis et sont collés à la colle néoprènes. Il suffit de tirer pour qu'ils se dégagent du chemin.

Pour les haut-parleurs, une fois retirées les 2x4 vis qui les maintiennent au châssis, ils peuvent être otés. Comme pour les microphones, les fils, sont fixés au châssis par de la colle néoprène. On procède de la même façon que pour les microphones pour les retirer. A noter que le saladier du haut-parleur de droite est reliée à la masse par un fil et une cosse.

Retirez la patte en métal qui sert à fixer la platine de droite au châssis (1 vis).

Pour finir, dévissez les 2x2 vis qui maintiennent les poignées en métal en façade. Celle de droite est reliée à la masse par un fil et une cosse.

Vous pouvez désormais nettoyer toutes les pièces du châssis et dépoussiérer l'électronique. Profitez-en pour graisser les parties mécaniques qui doivent l'être et pour nettoyer les potentiomètres et contacteurs.

Le châssis peut se nettoyer à l'eau avec du savon. N'utilisez pas un produit trop agressif. Utilisez de l'eau non calcaire. Sinon, vous risquez d'avoir des traces sur les afficheurs centraux (fréquencemètre et bargraph). En effet, les fenêtres transparentes sont plus larges que les afficheurs et recouvrent des parties métalliques. Lors du lavage, l'eau s'infiltre entre les fenêtres et les parties métalliques. En séchant (vous ne pouvez pas essuyer), vous risquez d'avoir des traces blanches. Si c'est le cas, il vous faudra démonter les enjoliveurs (clipsés-collés) pour pouvoir nettoyer ces traces.

img
châssis et porte cassette

Remontage du poste

Le remontage se fait en sens inverse du démontage. Il y a quelques "trucs" à savoir :

img
châssis nettoyé

Essais

Etant donné le nombre de câbles et les possibilités de court-circuits ou simplement, d'erreurs de connexion, je vous conseille pour les premiers essais d'utiliser une alimentation de laboratoire avec limitation de courant.

Attention aux couleurs des câbles. On pourrait croire que rouge, c'est plus et noir c'est moins. Pas chez Philips ! Donc, pour l'horloge, le +3V est le fil noir et la masse est le fil marron. Pour le reste, en sortie de batterie, orange/marron est le plus et rouge est le moins.

En radio FM, puissance au tiers, la consommation sous 14V est de l'ordre de 220mA, éclairage éteint. Réglez votre alimentation sur 500mA.

Partie magnétophone

Le magnétophone de ce poste était en panne. Après quelques recherches, il s'est avéré que l'interrupteur du moteur ne faisait pas contact. Cet interrupteur est constitué de deux lames ressort en métal qui se ferment lorsque l'on enclenche une des touches de rembobinage ou de lecture. Après un nettoygae de ces contacts, le moteur a bien voulu démarrer.

Manque de chance, deux engrenages se sont désagrégés. Ils sont de couleur marron clair (les autres sont blanc (nylon) ou noir). Les photos ci-dessous montrent l'état de ces engrenages démontés. Pour ceux que ça intéresse, le diamètre de l'un est d'environ 20mm pour une épaisseur de 1,7mm et un nombre de dents d'environ 37.

img
Mécanique magnétophone en partie démontée.

L'autre est un réducteur. Son diamètre extérieur est d'environ 18mm et comporte environ 34 dents. Le diamètre intérieur est de 7,35mm et comporte 16 dents. Sa hauteur totale est de 6,3mm. Le diamètre de l'axe est de 2,53mm.

img
Les engrenages.

J'ai réussi à reconstruire les engrenages à partir d'un ensemble d'engrenages vendus sur la toile pour quelques euros. Pour l'engrenage de 18mm, il y en a un dans le lot qui convient. Pour le réducteur, j'ai du le reconstruire avec deux engrenages qui convenaient a peu près (c'est un peu de boulot !).

img
Exemple d'ensemble d'engrenages en matière plastique

Septembre 2016.

prec sommaire suiv