Conseils pour l'achat de postes TSF

Le phénomène e-bay facilite l'achat et la vente d'objets de collection tels que les postes à lampes. Voici quelques conseils si vous souhaitez acheter (ou vendre) un tel poste.

Tout d'abord, inutile de penser faire fortune en vendant de tels appareils. A quelques exceptions près, les prix de la grande majorité des postes à lampes se négocient autour de quelques euros ou quelques dizaines d'euros. Donc, fuyez les annoncent délirantes et évitez celles qui commencent par « Rare... ». C'est souvent le signe d'un vendeur ignorant qui parce qu'il a trouvé une vieillerie dans son grenier imagine avoir mis la main sur un trésor.

Identifiez les raisons qui vous font vouloir acquérir un tel poste. En voici quelques unes qui ne sont pas exclusives :

  • raisons sentimentales : vous avez retrouvé le poste de vos grands parents ou parents. Dès lors qu'il s'agit de sentiments, la notion du juste prix devient très subjective.
  • Collection : je ne m'étendrai pas sur cette catégorie d'acheteur. Les collectionneurs connaissent bien les prix de tels appareils.
  • Décoration : l'état extérieur de l'appareil doit être correct et s'il ne l'est pas, il doit être restaurable. Un cadran cassé, un placage décollé ou absent fait considérablement baisser l'intérêt du poste.
  • Ecoute : si vous souhaitez utiliser le poste, ayez en tête que la plupart d'entre eux ne reçoivent que la modulation d'amplitude (grandes ondes, petites ondes, ondes courtes). La qualité du son est plutôt correcte par rapport aux postes récents. Non pas parce que ces postes sont intrinsèquement meilleurs que les postes à transistors mais parce qu'ils sont très limités en bande passante ce qui filtre les parasites dans les sons aigus. De plus, les hauts parleurs étant généralement de taille généreuse, le son est agréable dans les graves. Si le poste est « récent » (fin des années 50, années 60) et reçoit la modulation de fréquence, le son est en général très correct. Toutefois, pas de mystère, un reconditionnement s'imposera dans quasiment tous les cas (changement des composants tels que condensateurs, parfois des résistances et souvent des lampes). Sachez qu'une remise en état de l'électronique d'un tel poste peut prendre deux à trois jours de travail et doit être réalisée par quelqu'un de compétent : un amateur averti en général. Les professionnels de l'électronique ne réparent généralement pas ce genre d'appareils. Les composants en eux-mêmes ne coûtent pas très chers, sauf les tubes.

Voici maintenant une tentative de classement des postes avec quelques idées de prix et de travaux à réaliser (hors ébénisterie) pour répondre aux différents critères énumérés précédemment. Les prix indiqués sont pour des postes "en l'état", c'est à dire, non restaurés.

Postes à Galène : ces postes peuvent encore fonctionner. Il y a peu de travaux de réparation à faire s'ils sont complets. L'écoute est difficile et ne peut se faire que sur des émetteurs puissants. Il n'y a pas d'amplification. L'utilisation d'un casque est obligatoire. Ces postes datent du début du XXème siècle. Ils sont en général achetés pour la décoration. Leurs prix peut atteindre 100 à 150€.

 

Poste « batteries ». Ces postes fonctionnaient avec des lampes alimentées par piles. Ils datent des années 1920. Ils sont rarement fonctionnels et difficilement réparables. Si par miracle vous en trouvez un qui fonctionne, sachez que ça ne durera pas : les lampes s'usent et sont souvent introuvables. De plus, les piles n'existent plus ce qui implique une transformation pour qu'ils fonctionnent sur secteur. Ces postes sont achetés pour la décoration. La forme, le fait qu'il y ait des lampes apparentes ou non, l'état général de l'ébénisterie déterminent le prix qui peut être assez élevé : d'une centaine d'euros à quelques centaines d'euros.

Postes à lampes des années 1920 à 1945 : beaucoup des ces postes peuvent encore fonctionner mais nécessitent un reconditionnement complet si vous comptez les utiliser régulièrement. Ces postes comportent généralement entre 5 et 7 tubes. Compter 10 à 15€ par tube neuf (ou ayant de bonnes caractéristiques au lampemètre) si on en trouve encore. Ils ne reçoivent que les grandes ondes, petites ondes et ondes courtes en modulation d'amplitude. Le son peut être très correct (pour un poste en modulation d'amplitude). La forme du poste, le matériau (bois, bakélite...), les décorations... font l'essentiel du prix qui varie de quelques euros à 10~30 euros. Exceptions : les postes aux formes très originales (boîte à jambon de Philips, certains postes miniatures...) qui peuvent atteindre des prix plus élevés (100 à 150€). Attention, il existe des postes dits « tous courants ». Cela signifie qu'il peuvent être branchés sur le secteur en 110V alternatif ou continu. Il y a belle lurette que l'on ne distribue plus de courant continu, et cela fait également pas mal de temps que l'on ne distribue plus de 110V. Donc, malgré leur dénomination, vous ne pourrez pas les utiliser sans mettre un auto-transformateur.

Poste à lampes en modulation d'amplitude des années 1945 à la fin de fabrication de ces postes : beaucoup des ces postes peuvent encore fonctionner mais nécessitent un reconditionnement complet si vous comptez les utiliser régulièrement. La situation peut même être pire que pour les postes des années d'avant la deuxième guerre mondiale du fait de l'introduction de certains composants particulièrement instables (résistances agglomérées). Le son peut être très correct (pour un poste en modulation d'amplitude). La forme du poste, le matériau (bois, bakélite, matières plastiques...), les décorations... font l'essentiel du prix qui varie de quelques euros à 10~30 euros.  

Poste à lampes FM : ces postes ont été construits à la fin des années 50 et jusque durant les années 1960. La qualité de son est bonne, voire, très bonne. Le plus souvent, ils ont besoin d'être reconditionnés. Les formes sont en général banales et ils sont souvent encombrants. On peut distinguer les postes de salon et les chaînes « intégrées » comportant en plus un tourne disque et souvent, les enceintes (en général, il s'agit de postes d'origine teutonne). Ces derniers sont peu recherchés du fait de leur taille imposante (une petite commode). Certains de ces postes n'ont pas d'enceintes. Il s'agit en fait d'ampli-tuners. Pour les prix, comptez 15 à 50€.

Postes spéciaux. On y trouve en particulier :

  • les postes construits par des amateurs. Ils sont généralement peu recherchés.
  • Les postes construits durant la guerre pour la résistance.
  • Les postes portables des années 50 fonctionnant sur pile.
  • Les postes militaires.
  • Les postes de radio-amateurs (à ne pas confondre avec les postes construits par des amateurs).

La plupart de ces postes ne sont plus aujourd'hui que des objets de collection. Les prix sont extrêmement variables et sont affaire de collectionneurs.